Et si l'on s'écrivait une lettre?

Publié le par alainkoli

Et si l'on s'écrivait une lettre?

Ecrire une lettre et la mettre à la poste, voilà de quoi bien occuper son jeudi puisqu'il n'y a pas école ! alors ouvrons la papeterie et choisissons notre plus beau porte-plume ...

plumiers laqués, et porte-plume à mini cartes postales
plumiers laqués, et porte-plume à mini cartes postales

plumiers laqués, et porte-plume à mini cartes postales

Chez J.J. ce coffret en forme d'écritoire abrite le nécessaire pour écrire ...

Et si l'on s'écrivait une lettre?

NK Atlas nous propose aussi une papeterie bien garnie, avec encriers, pèse-lettre etc...

papeterie NK Atlas, vers 1900

papeterie NK Atlas, vers 1900

Notre lettre enfin écrite, il nous faut aller à la poste...peut-être à la poste enfantine avec NK Atlas?

poste enfantine par NK Atlas
poste enfantine par NK Atlas

poste enfantine par NK Atlas

La malle du facteur de M.D. est en pagaille mais l'on y trouve des pièces d'argent de 1894 et 1897 , et des cartes de l'exposition internationale de 1900: 

Et si l'on s'écrivait une lettre?
Et si l'on s'écrivait une lettre?

Un bureau de poste ouvert de 8H du matin à 9H du soir , n'est-ce pas surprenant? c'est pourtant le cas pour ce jeu proposé par NK Atlas :

Postes,télégraphes et téléphones, bureau de poste NK Atlas

Postes,télégraphes et téléphones, bureau de poste NK Atlas

 

 

il faudra veiller à bien timbrer et apposer les cachets afin que le guichetier ne refuse pas la lettre:

                                       jeu d'adresse par JJF

jeu d'adresse par JJF

Pour la distribution il faudra faire confiance au facteur de son pays :

        carton du loto des timbres-postes de JWS Bavaria

carton du loto des timbres-postes de JWS Bavaria

 

 

 

 

 

En France il y a un peu d'embouteillage sur la ligne, mais en Belgique c'est plus calme:

Et si l'on s'écrivait une lettre?

Quel doux plaisir que celui de recevoir et de lire la lettre tant attendue :

Et si l'on s'écrivait une lettre?

alors n'hésitez plus,écrivez!

Commenter cet article