lorsque les jeux s'inspirent de l'antiquité ...

Publié le par alainkoli

       002-copie-1.JPG

  Les éditeurs d' anciens jeux sont parfois aller chercher des idées aux sources de l'antiquité ,  rappelant ainsi des souvenirs à ceux qui ont étudié le grec ou le latin....

 Dans ses boîtes de jeux réunis Simonin-Cuny a édité un jeu d'adresse évoquant Diogène dans son tonneau : 

 

       004-copie-3.JPG                Jean-Léon Gérôme   

    Diogène de Sinope,philosophe grec ,vivait dehors dans le dénuement,vêtu d'un simple manteau, muni d'un bâton,d'une besace et d'une écuelle.Il préconisait une vie simple,plus proche de la nature,et se contentait d'une jarre pour dormir ( peint par Gérôme )

    Du même éditeur le jeu "les cercles d'Archimède " évoque le plus grand mathématicien de l'antiquité :  

     010-copie-2.JPG

 

     archimedes-death small

  l'analogie entre les deux gravures est assez frappante...mais le jeu lui-même qui est un casse-tête ( pièces en métal entremêlées à séparer ) a peu à voir avec le problême géométrique : 

  Arbelos3.gif 012-copie-2.JPG

 
SC propose également un jeu d'adresse appelé "le triumvir ". Le triumvirat (trium=trois,virum=homme) désignait à la fin de la République Romaine l'alliance de trois personnes de rang égal pour diriger :
     006-copie-2.JPG   007-copie-2.JPG
le premier triumvirat réunissait Jules César,Pompée et Marcus Crassus...le jeu consiste à placer les trois cercles au centre ,le plus petit  étant enfilé dans l'aiguille !

 NK Atlas s'est aussi  inspiré de l'antiquité :
  DSC07616A.JPG

      ce bracelet égyptien est le bracelet de Cléopâtre ..les bracelets égyptiens en forme de serpent rappellent que la belle reine apprenant le suicide de Marc-Antoine plongea sa main dans le panier de figues ,où un aspic la piqua mortellement au bras

        DSC08838               images-copie-1.jpg

 

 Le noeud gordien rappelle la légende selon laquelle le timon du char de Midas était lié par un noeud dont celui qui parviendrait à le défaire deviendrait maître de l'Asie...Alexandre le trancha tout simplement d'un coup d'épée !

                DSC08826      300px-Alexander cuts the Gordian Knot                    

  Quant à ce temple grec le jeu d'adresse consiste à mettre les cinq colonnes en place,ce qui n'est pas si facile :  

       DSC08798 

       Toujours chez NK  les philosophes d'aujourd'hui devront essayer d'entrelacer des bandelettes de papier afin que les quatre maximes puissent être lues !       

  DSC08851

 

 L'éditeur Mauclair Dacier,outre un jeu de bracelet égyptien, a aussi édité ce casse-tête dit du bonnet phrygien : 

DSC09464

 

      220px-Aphaia_.jpg   le bonnet phrygien était porté par Pâris,filds de Priam et originaire de Phrygie. Un piléus (chapeau ) similaire coiffait les esclaves affranchis de l'Empire romain , et cette coiffe est devenue un symbole de liberté

    Chez Villard&Weil le jeu du carré, classique problême d'un carré à reconstituer , est baptisé "le mur cyclopéen " ( on appelait mur cyclopéen des juxtapositions de pierres non équarries, dressées pour des fortifications )  

        300/31

   et ce petit jeu de bagatelle est appelé "l'aiguille de Cléopâtre" : 

       300/42

  Terminons la révision de nos antiques avec l'évocation du jeu de l'oie que Watilliaux déclare "renouvelé des grecs" :  

    RT

 alors que ce jeu n'était pas connu des grecs anciens !... 

Publié dans collection personnelle

Commenter cet article

HERVOUIN CHRISTINE 13/01/2013 18:28

Bravo pour le travail de recherche et d'iconographie. On se sent un peu moins ignorant après avoir consulté votre article !