le loto dans l'art

Publié le par alainkoli

Si différents jeux comme les dames et les échecs, le tric-trac, l'hombre et le whist ont inspiré les peintres, le jeu de loto classique a été peu inspirant pour les artistes...sans doute parce qu'il se déroule dans le calme et la sérénité lorsqu'on le joue sans la motivation de lots de grande valeur...

C'est au salon de 1865 que Charles Chaplin (rien à voir avec Charlot) peint cette partie de loto, qui semble se dérouler dans une atmosphère très paisible  :  

le loto dans l'art

 Le style de cet artiste,qui rappelle François Boucher, a été apprécié par l'impératrice Eugénie qui lui commandera plusieurs toiles. Après le naturalisme il s'oriente vers le portrait mondain et acquiert une réputation de peintre intimiste de la femme.

  Cette peinture à l'huile est de la collection du musée des Beaux-Arts de Rouen; elle a été utilisée par un éditeur en décor d'un coffret de jeu loto (non daté,assez récent)

  Des études réalisées pour ce tableau peuvent se trouver dans le commerce, comme cette gravure avec les personnages en miroir: 

 

le loto dans l'art

 Contemporaine de la toile précédente, nous avons ci-dessous une partie de loto des soldats d'infanterie au camp de Châlons, en 1864. Eugène Bellangé (1837-1895) en est l'auteur : 

le loto dans l'art

Dans ce camp de Châlons (en Marne) voulu par Napoléon III on ne faisait pas que des exercices militaires ni des parties de loto, on y jouait aussi aux quilles comme l'on voit sur cette illustration d'un jeu de figurines édité par H.Rousseau ( illustré par Bommier qui a beaucoup travaillé avec cet éditeur, et actuellement en vente sur ebay par F.Binetruy ) :  

le loto dans l'art

Nous passons au XXème siècle pour cette partie de loto pratiquée par des soldats nord-africains au repos...

le peintre est Jules Alfred Hervé-Mathe, la toile est conservée au musée de l'armée de Paris :

le loto dans l'art

Bien heureusement le loto se joue le plus souvent dans un environnement paisible, comme par exemple dans un mas provençal à la veillée.  C'est Léo Lelée, un peintre qui après trente ans d'une existence plutôt déprimante a trouvé son équilibre et l'amour sous la lumière provençale deviendra le peintre des arlésiennes: 

le loto dans l'art

Une nature morte avec loto et service à thé, pourquoi pas ? cette oeuvre est de Rousselle H. :

le loto dans l'art

Mais parfois un peu de folie peut accompagner une partie, comme c'est le cas sur ce tableau de Richard Herick (1954) :

le loto dans l'art

Nous avons finalement trouvé assez peu d'artistes ayant illustré le très populaire jeu de loto, en dehors bien sûr des coffrets de loto eux-mêmes, qui en resteront donc le support privilégié : 

le loto dans l'artle loto dans l'art
le loto dans l'artle loto dans l'art
le loto dans l'artle loto dans l'art
le loto dans l'artle loto dans l'art

et bien d'autres !  à d'autres....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emmanuel 10/07/2020 20:35

Le tableau de Chaplin est plus dans le style de J.-B.-S. CHARDIN que de BOUCHER, peintre plus maniériste. Chouette site ! Merci !

alainkoli 18/08/2020 14:09

merci à vous et pour l'intérêt que vous portez aux jeux anciens