Loterie de Madame Brisse, la française des jeux...

Publié le par alainkoli

Loterie de Madame Brisse, la française des jeux...

     Nous nous étions déjà interrogés sur la conception qu'avait du jeu de loto Madame Brisse, éditrice de jeux installée en 1856 rue St-Denis à Paris, à propos d'un loto historique des rois de France et d'un loto des fables de La Fontaine , qui nous semblaient assez impraticables (article du 15 mai 2016). Un loto détourné en une "loterie du lingot d'or " nous laisse perplexe de la même façon...

Ce jeu utilise 18 grands cartons comportant 5 numéros , utilisant donc les 90 numéros d'un loto classique. Ces cartons sont joliment décorés :

Loterie de Madame Brisse, la française des jeux...

La règle du jeu est excessivement simple : l'on se partage les cartons et tour à tour l'on tire une boule du sac. Celui qui a le numéro sorti sur son carton gagne le lot qui porte le même numéro . Autrement dit il faut avoir une réserve de 90 lots numérotés, et à chaque pion tiré l'on distribue un lot, à tous les coups l'on gagne ! Si l'on veut faire une nouvelle partie il faut refaire le stock de 90 lots, c'est farfelu et utopique !

 

 

 

 

Ce jeu figure sur le guide acheteur de 1857: le lithographe est Jannin rue de la Sorbonne; nous trouvons également la mention du nom de L.Villeneuve (rencontré comme dessinateur sur d'autres jeux comme un jeu cheval blanc, comme dessinateur d'une chasse au cerf ). Il est indiqué ici "L.Villeneuve Fécrt: " nous ignorons le sens de ce "Fécrt:" déjà rencontré sur des planches très anciennes...

Loterie de Madame Brisse, la française des jeux...
entre ces deux versions des variantes de décoration...

entre ces deux versions des variantes de décoration...

Loteries, lotos....ce n'est pas à tous les coups que l'on gagne avec ce jeu contemporain du précédent :

Loterie de Madame Brisse, la française des jeux...

A défaut du coffret et de carton explicatif ce jeu semble combiner loto et loterie : les images des rois de la partie haute font loterie ( perd 1, gagne 3... ) le dernier numéro est le 75 qui gagne tout...la partie basse du carton fait loto et va donc du 1 au 90....mais comment s'articulent ces deux parties? 

Les imageries réunies Jarville-Nancy proposaient encore au début du XXème des jeux de loterie en 100 images qu'il fallait découper et coller sur du carton à la manière de cartes, ou rouler à la manière de billets : 

loterie amusante, planche 1921

loterie amusante, planche 1921

loterie militaire, planche 1922

loterie militaire, planche 1922

tirez votre carte, les arts gagnent tout !...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascale 17/03/2019 19:16

Bonjour,
Cette annotation Fecrt est en réalité le mot " fécit" du latin a fait. Il faut lire F. Villeneuve fécit. Soit F. Villeneuve à fait ( dessiné). L'erreur vient de l'impression du i avec un petit ergot qui vous a fait penser à un "r".
Bonne soirée.

alainkoli 17/03/2019 22:41

merci Pascale...ce qui m'a interrogé c'est que L.Villeneuve utilise ailleurs l'abréviation del. pour delineavit soit "dessina", les deux auraient donc même signification...ou avec fecit il y a dessin et gravure de la pierre lithographique ( ou dessin direct sur la pierre)