loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!

Publié le par alainkoli

loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!

          cette estampe du début du XIXème a t-elle sa place dans une collection de jeux , ce sera notre question du jour...elle nous a été vendue comme une "gravure de loto XVIII ème" par un vendeur spécialisé.

             notre première interrogation est relative à la datation de cette gravure....une première indication est donnée par la mention, en bas à gauche :  "A Paris chez Basset Marchand d'estampes rue St-Jacques n°64"

loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!

Au début du 17ème siècle la rue St-Jacques devient le siège des graveurs et marchands d'images religieuses qu'introduisent les graveurs anversois à Paris.Parmi les dynasties de marchands d'estampes qui s'y succèdent les Basset sont parmi les plus actifs et productifs dans la deuxième moitié du 18ème siècle. Aucun prénom n'est indiqué, le plus probable étant  ici Paul André Basset qui exerça de 1787 à 1820.

une autre mention apparaît en bas à droite de l'estampe :

loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!

cette mention "déposé à la bibliothèque impériale" nous amène à évoquer l'histoire de la bibliothèque nationale de France ( BNF)..La bibliothèque royale de Charles V (1368) dispersée pendant la guerre de cent ans est reconstituée par Louis XI. François Ier instaure le dépôt légal en 1537.La bibliothèque est dite de la nation à la révolution, puis impériale sous Napoléon 1er.

Notre estampe semble donc être antérieure à 1815. Est-elle destinée à un jeu de loto ? nous remarquons qu'elle est faite pour être découpée en quatre parties , chacune d'une dimension semblable à celle d'un carton de loto d'aujourd'hui. A l'époque on ne savait pas imprimer sur des cartons, les gravures étaient lithographiées puis colorées à l'aquarelle avant d'être collées sur un support plus rigide.

loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!

nous remarquons en examinant le premier quart de l'estampe que les quatre gravures sont numérotées en continu et légendées en 3 langues ( français, anglais, espagnol ); il pourrait s'agir d'un lexique illustré mais les images sont sans rapport les unes avec les autres, et l'ordre alphabétique que l'on trouve ici n'existe pas sur les autres parties...on est donc bien proche d'une imagerie distribuée au hasard comme sur les cartons de lotos enfantins du XIXème..

loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!

Observons que deux parties comportent quatre images, les deux autres en comportant cinq. Ceci, s'ajoutant à un numérotage en continu, n'est pas conforme à des cartons de loto et nous amène donc à opter pour un cavagnole destiné aux enfants. A ce jeu de loterie les cartons sont disposés sur une table, les joueurs placent des mises sur les numéros de leur choix et un tirage est effectué...les adultes y jouaient beaucoup d'argent, mais comme dans tout jeu familial on peut utiliser des jetons...

nous classerons donc notre estampe comme partie d'un jeu de cavagnole enfantin...

 c'est le témoignage d'une époque pendant laquelle adultes et enfants jouaient à la guerre, chacun à sa manière : 

 

loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!
édité par Gosselin à Paris ( Gosselin François coloriste d'estampes 1840-1869)

édité par Gosselin à Paris ( Gosselin François coloriste d'estampes 1840-1869)

bonne rentrée !

loto ou cavagnole pour enfants ? secrets d'estampe!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article