Les débuts difficiles de la IIIème République

Publié le par alainkoli

    Après le désastre de Sedan ( Napoléon III se rend aux prussiens le 2 septembre 1870 ) Gambetta proclame la IIIème République. Née en pleine guerre franco-allemande cette République connaîtra des débuts difficiles , les présidents se succèdent, souvent avec des mandats écourtés (démissions, assassinat de Carnot...)   

 

 

 Ces pages mouvementées de l'Histoire de France sont relatées dans les jeux de lotos historiques très en vogue. Dans son édition d'un "loto des faits mémorables de l'Histoire de France" Ravenaz&Tabernat y consacrent deux cartons : 

Les débuts difficiles de la IIIème République
Les débuts difficiles de la IIIème République

Dans la période évoquée (1870-1900) ce sont 6 présidents qui se seront succédé : Thiers, Mac-Mahon, Jules Grévy, Sadi Carnot,Casimir Périer et enfin Félix Faure .Ce dernier est trouvé mort en 1899 à l'Elysée en compagnie de sa maîtresse ("il voulait être César et ne fut que Pompée" dira gentiment Clémenceau ).Dans son loto historique Saussine va jusqu'à l'année 1907 , ajoutant à la liste des Présidents Loubet et Fallières

Les débuts difficiles de la IIIème République

Pendant le siège de Paris en 1870 Gambetta quitte la capitale en ballon pour tenter d'organiser la défense en province, événement rappelé sur cette boîte de jeu de cubes: 

Les débuts difficiles de la IIIème République

 Emile LOUBET sera le second président  à remplir son mandat de 7 ans, soit de février 1999 à février 1906...cela lui vaut l'honneur d'un jeu édité par JJF  ( casse-tête classique dont on trouve plusieurs versions dans la collection )  :  

Les débuts difficiles de la IIIème République

   

   L'Assemblée était d'abord majoritairement favorable à la restauration de la monarchie ( ce qui avait contraint Thiers, le premier Président, à démissionner en 1873 ). Si l'on en croit l'illustration de ces deux jeux d'adresse ( SC et MD ) il était difficile de faire siéger les députés, il fallait que le diable s'en mêle : 

Les débuts difficiles de la IIIème République

il y avait de l'animation dans les séances publiques, monarchistes et républicains s'affrontaient :

Les débuts difficiles de la IIIème République

 

 

Mais coûte que coûte il fallait voter les lois....

( ci-dessus et dessous jeux MD, ci-contre SC)

Les débuts difficiles de la IIIème République

Les décisions n'étaient pas toujours bien acceptées, la rue manifestait : 

 

Lorsque les députés étaient en déplacement il pouvait y avoir quelques problèmes de logement, ce qui a inspiré MD et le caricaturiste :

Les débuts difficiles de la IIIème République
Les débuts difficiles de la IIIème République

 mais chez les cordonniers LEMPEIGNE  l'on a retrouvé la sérénité...les portraits de Falliéres (successeur de Loubet,  de 1906 à 1913 ) et du Tsar Nicolas II ornent les murs... 

Les débuts difficiles de la IIIème République

 Le Président suivant sera Poincaré , de 1913 à 1920, période couvrant la première guerre mondiale....

 mais  notre histoire en jeux s'arrêtera ici  pour cette fois !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article