A la conquête de l'AFRIQUE

Publié le par alainkoli

A la conquête de l'AFRIQUE

Dans la famille des grands jeux de voyage de Watilliaux donnez moi "En Afrique"...  Avec le "voyage à Pékin", le " Jeu des Chemins de Fer", le "Jeu des Explorateurs" , le "Jeu des Paquebots" et le " Tour du monde à bicyclette"  ma famille sera complète...

Edité en 1897 le jeu "En Afrique" est le dernier d'une série de jeux caractéristiques de la fin de ce siècle et que l'on ne retrouvera plus au XXème...D'abord un format imposant (56 x 44 cm ) pour contenir une carte grand format pliable en quatre (91 x 82 cm dépliée) , des pions de jeu sous forme de figurines en métal peint rangés dans des boîtes vitrées...un jeu instructif et conçu avec la caution d'un géographe  

A la conquête de l'AFRIQUE

Les joueurs, de 2 à 8, sont représentés par un cavalier, à cheval ou à dos de chameau : 

A la conquête de l'AFRIQUE

Sur la grande carte de l'Afrique sont représentés 8 itinéraires différents. Cette carte montre par son jeu de couleurs comment les Européens qui voulaient le bien (ou les biens) de l'Afrique se sont partagé ce continent, "si intéressant" comme le dit Watilliaux  

A la conquête de l'AFRIQUE
A la conquête de l'AFRIQUE

Chacun des joueurs dispose d'une "carte itinéraire" donnant l'ordre des stations, indiquant les moyens de locomotion et les obstacles que l'on peut rencontrer

à pied avec porteurs ou non, en pirogue,en steamer...il faut avancer!

à pied avec porteurs ou non, en pirogue,en steamer...il faut avancer!

L'avancement des joueurs ne se fait pas avec des dés mais selon les indications d'un cadran muni d'une aiguille que l'on fait tourner...les illustrations du jeu ont été confiées à Henri Avelot, neveu de Watilliaux

A la conquête de l'AFRIQUE

Nos voyageurs rencontrent toutes sortes de difficultés, telles l'abandon du guide et des porteurs, les animaux sauvages sans oublier bien sûr certaines tribus  indigènes dont le cannibalisme est avéré :

A la conquête de l'AFRIQUE

Chacune des 144 localités du parcours (parfois simple village ou station militaire ) est décrite dans le livret d'accompagnement ,dans l'ordre de parcours de chaque itinéraire. Bien des noms nous en sont inconnus, sauf quelques capitales comme Tunis,Tripoli, Le Caire ou Alger :

A la conquête de l'AFRIQUE
A la conquête de l'AFRIQUE

Cent vingt ans nous séparent de l'Afrique telle que nous la dépeignait Watilliaux...une Afrique qui a inspiré bien des rêves et bien des jeux de l'époque...nous terminerons notre voyage avec ces deux cavaliers illustrant le carton du "cheval blanc"  chez M.D. et Saussine : 

A la conquête de l'AFRIQUE
A la conquête de l'AFRIQUE

Merci et à bientôt pour d'autres aventures...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article