RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

Publié le par alainkoli

RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

Milan en 1850 ... cette gravure de KOCH orne le couvercle d'un coffret sans en indiquer le contenu . Les seules indications sont l'éditeur : RIBONI 51 rue Galande Paris et le lithographe : H.Jannin rue de Sorbonne Paris.

RIBONI est un fabricant de cadres et un marchand d'estampes que nous avons découvert récemment par un article de C.Hervouin daté du 22/04/2015 (http://atelier-du-49.over-blog.com )

L'estampe peut être vendue seule ou encadrée, ou encore servir comme nous le verrons ci-dessous à illustrer un coffret de puzzles :

RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

Nous découvrons donc 3 puzzles , et le premier d'entre eux illustre un évenement d'actualité ainsi légendé : "sa majesté la reine et son auguste époux se rendant à bord du vaisseau amiral la Bretagne dans la rade de Cherbourg le 7 août 1858" ; il s'agit d'une réception de la reine Victoria et de son époux , invités de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie

RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...
RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

En fait il ne s'agit pas du vaisseau " la Bretagne " qui fut un vaisseau de 100 canons offert à la couronne par les Etats de Bretagne ( actif de 1766 à 1796 ) mais du vaisseau " Bretagne ", un vaisseau rapide de 130 canons lancé en 1855 ( il fut motorisé après sa mise en cales, pouvait filer 13 noeuds en consommant 150 tonnes de charbon par 24 heures ! ).

 

L'évenement a été immortalisé par les peintres Jules Achille NOEL et MOREL-FATIO :

RIBONI, marchand d'estampes à Paris ... RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

Une seconde planche de puzzle nous présente le lancement d'un autre bâtiment de guerre, " LA GLOIRE " , qui fut le premier cuirassé de guerre construit en occident. Il fut lancé le 24 novembre 1859 :

RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

Cette gravure est donc tout à fait d'actualité car nous datons le coffret de 1860 en raison des adresses indiquées tant pour l'éditeur que pour les lithographes Roche et Jannin.

Enfin une dernière planche nous présente une vue de Marseille, depuis l'entrée du port :

RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

cette évocation de Marseille nous rappelle autre lithographie contemporaine, de Wentzel , qui illustrait un jeu de cubes

RIBONI, marchand d'estampes à Paris ... RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...
RIBONI, marchand d'estampes à Paris ...

Les estampes de RIBONI ont des thèmes variés, images pieuses,images d'actualité, histoire et géographie...Pour les vendre le marchand se fait éditeur de jeux, puzzles ou cubes...

Peu de musées à notre grand regret semblent s' intéresser à ces jeux , et le souvenir de nos éditeurs n'est conservé que par les estampes dont certaines sont archivées à la BNF comme cette gravure militaire de RIBONI ( ci-dessus )

Commenter cet article

RIBONI A 17/06/2015 16:41

De très magnifique gravures et lithographies .
Que je découvre suite a des recherches sur ma généalogie celle-ci étant de la région .
En espérant qu'a l'avenir il y ai des musés pour y conserver ces beautés.

alainkoli 17/06/2015 17:41

merci...si vous avez des renseignements sur ces éditeurs ( père et fils ) je suis intéressé bien entendu...
cordialement