le jury pour rire

Publié le par alainkoli

le jury pour rire

La justice criminelle moderne se met en place à la Révolution , les cours d'assises ( loi d'avril 1810 ) comprennent des magistrats et un jury populaire. Simonin-Cuny nous propose un peu avant 1900 ce jeu de cartes dénommé un "jury pour rire " . Il est composé de 42 cartes illustrées représentant des professions diverses, et de 42 cartes de vote ( 21 OUI, 21 NON )...

le jury pour rire

ce jeu comporte 5 cartes qui représentent la justice : le Procureur, la Cour, le Greffier, l'Avocat et le Gendarme :

le jury pour rire

les cartes restantes vont nous permettre de faire un petit tour d'horizon des activités de la société de l'époque... quelques privilégiés, des artisans, des commerçants, des petits métiers de rue... :

le jury pour rire
le jury pour rire
le jury pour rire
le jury pour rire
le jury pour rire

Le jeu comporte une poule faite de jetons ( remplacés ici par des graines séchées )...les cartes sont distribuées entre les joueurs deux par deux. ..la carte qui accompagne le gendarme sera l'accusé...la désignation des 12 jurés se fait par tirage au sort parmi les cartes restantes ...ces jurés voteront OUI ou NON pour dire si l'accusé est coupable ou non, et s'il est coupable si l'on peut lui accorder des circonstances atténuantes...des résultats dépendent la répartition de jetons entre accusé, avocat et tribunal...

le jury pour rire
le jury pour rire

D'autres éditions de ce jeu vont coexister, nous ne nous prononcerons pas sur sa paternité ( Watilliaux ? )...ci-dessous une version plus moderne, sans doute redessinée pour JJF :

le jury pour rire

quittons ce jeu en évoquant deux métiers disparus, et ne me dites pas que le marchand de plaisirs tient maintenant une boutique de sex-toys !

le jury pour rire

Commenter cet article